Nome polycéphale


Premier volet de mon travail en solo sur les synthétiseurs modulaires. Chaque volet abordera un complexe mythologique. Intitulé nome polycéphale, ce premier opus, composé sur le Serge, est consacré au combat cosmique entre une force ordonnatrice et les puissances reptiliennes du chaos. Les sonorités enivrantes des idiophones métalliques et des hautbois « primitifs » hantent ce projet.

Enregistré à la Muse en circuit. Album à paraître cette année.

En souvenir de “ l’art que jadis Pallas inventa, quand des farouches Gorgones, elle, Athéna tressa le thrène sinistre, tel qu’elle l’entendit s’échapper de leurs bouches virginales et de leurs têtes horribles de serpents, lorsque Persée poussa un cri de triomphe (…) Elle l’inventa, et l’ayant inventé, elle en fit cadeau aux mortels, elle l’appela nome aux nombreuses têtes, air glorieux qui évoque les luttes des peuples, et que laisse s’écouler le bronze léger en même temps que les roseaux. „

Pindare, XIIème Pythique